L'évènement de la rentrée, pour tous les amoureux du Rugby, c'était la Coupe du monde. Elle s'est achevée sur un goût à la fois amer et doux. Les bleus y dispu-tèrent une finale de rêves, que votre serviteur n'a pas eu l'occasion de voir en direct puisque sous des latitudes où seul le football a droit de citer en dépit de 60 chaînes de télévision dans la chambre d'hôtel. Les bleus y firent aussi figure d'usurpateurs, en raison du faible volume de jeu développé dans les phases de qualification. La France reste d'ailleurs la seule équipe à être parvenue en finale en ayant concédé deux défaites en phase de qualifica-tion. On aurait préféré d'autres records! Pendant ce temps, comme à chaque édition de la Webb Ellis Cup, le Roosevelt a vu arri-ver sur le terrain de nouveaux joueurs que les médias avaient convaincu de reprendre ou… de se prendre au jeu. Bienvenue à eux! Le Roosevelt a également entamé le challenge de l'amitié. De ce point de vue, les choses se sont plutôt bien passées jus-qu'alors. Après deux victoires convaincan-tes contre les Anciens du Stade de Reims (vaillants devant) et les AFRE (le "crunch" de la saison pour le Roos'), le matche nul 0 à 0 contre Ay acquis de haute lutte permet-tait à chacun de passer Noël l'esprit rassu-ré. Le Roosevelt poursuit donc son chemin dans le Challenge avec l'espoir intact d'y finir aux premières places. Mais, en plus de nos objectifs sportifs, d'au-tres challenges pointent désormais le bout de leur nez. Ils sont tout aussi importants pour le club. D'abord, il y aura le bal que nous attendons tous pour y mettre nos va-leurs en lumières. Puis , grâce aussi aux  quelques argents de la recette du bal, toute l'équipe pourra participer à un prestigieux tournoi de fin de saison. A cet égard, la Bel-gique semble tenir la corde. D'ici là, toute l'équipe de rédacteurs et les chargés de communication du club se joignent à moi pour vous souhaiter une très bonne et très heureuse année, à vous comme à vos pro-ches, sur les terrains et à côté!

   Bienvenue sur le site du Roos.  |  Contact  |  Plan du site  |  login