A peine la bonne année souhaitée, et la page de la Webb Ellis Cup tournée, les amoureux du rugby que nous sommes se sentent déjà obligés de se replonger dans un nouveau spectacle.

Les Bleus ont soignés les leurs et se préparent, sous la houlette d'un nouveau sélectionneur au palmarès étoffé et à la réputation flatteuse, à défendre en Europe leur titre de vice-champion du Monde. Ils trouveront chez chacun des joueurs du Roos' les supporters enthousiastes pour les porter vers le Grand Chelem que nous appelons de nos vœux. Ce tournoi sera prometteur, c'est sûr. Imaginez l'attente des Anglais qui s'impatientent de se venger de cette cuisante défaite (pour ne pas dire cette humiliation) en quart de finale. Pensez aux Gallois qui ressassent depuis quelques semaines le malheureux petit point laissé aux Français sur les pelouses néo-zélandaises (et leur petite finale perdue contre les Australiens)… Pensez aux Italiens qui rêvent de rééditer l'exploit de l'année dernière (victoire contre la France) pour s'élever définitivement s'il en était besoin au rang d'équipe qui compte dans le tournoi. Que dire des Ecossais, un peuple qui compte autant de pratiquants que le comité du Centre (!!!) et défie avec toujours autant de classe et de ferveur les plus grands teams du monde? Les Irlandais, quant à eux, après avoir battu les Australiens puis avoir été arrêtés en quart de finale de la coupe du Monde par les dragons rouges, on peut compter sur eux pour assurer le spectacle!

En attendant de voir les matches un à un sur nos écrans (ou dans les stades, pour les plus chanceux d'entre-nous !), des rendez-vous nous attendent. Les matches du Challenge de l'amitié se poursuivent, avec les mêmes objectifs pour l'équipe : conserver l'invincibilité, prendre un minimum de points (voire aucun), intégrer tous les joueurs dans le team, consolider notre convivialité et nos amitiés, préserver nos valeurs. Le bal du club sera un autre moment important. Comme chaque année, souhaitons qu'il soit la meilleure occasion donnée à chacun de célébrer au milieu de ses semblables (et pourtant tellement différents) l'esprit qui nous réunit. Enfin, la fin de la saison approchera vite. Un tournoi en Belgique viendra, c'est certain, ponctuer une année riche et donner envie à tous d'y revenir.

En attendant ce jour, l'équipe de rédaction vous souhaite un bon tournoi des 6 nations, et vous offre ce nouveau numéro de la Roos'letter.

Bonne lecture à toutes et tous !

   Bienvenue sur le site du Roos.  |  Contact  |  Plan du site  |  login