{XXgallery}021{/gallery}
Heureux(se) qui comme Ulysse(Marcel) a fait un beau voyage…

Lundi matin : 6h45, le réveil sonne, il faut se lever, j’entends comme un vrombissement dans ma tête…Aurais je laissé quelque chose dans ce drôle d’oiseau qui me transportait tantôt, ou alors suis-je encore entrain de rêver ?

J’ai beaucoup de mal à émerger, quelle est cette lassitude, cette torpeur qui m’assaille, j’ai l’étrange sensation de m’être dédoublé(e)…Bizarre

Et puis, en me retrouvant devant mon banal breuvage matinal, je Sais !

J’ai fait un beau voyage, et je suis parti(e) comme « cestui-là » conquérir la toison, on peut parler de toison en pays gaélique, il y en a plein les champs qui gambadent!! Je suis parti(e ) avec des gens de fort bonne compagnie, les accompagner dans leur quête de sens, et non de gloire ; dans leur destinée de grand vainqueur ; celui là même qui n’a pas peur de perdre pour lui-même mais qui se fond dans le triomphe de ses pères, de ses frères. 

Je les ais admirés en héros chevaleresque défendant cet esprit conquérant qui jaillissait sur le pré, que je sentais pourfendre l’ennemi sans haine ni regret…